Les origines du cheval islandais

Quelles sont les origines du cheval islandais ?

Source : les Haras Nationaux

Un cheval en Islande
Un cheval en Islande

Le cheval Islandais est élevé en race pure depuis plus de mille ans, les frontières de l‘Islande ayant été fermées à toute importation de chevaux en l‘an 930. Il est principalement issu du croisement de chevaux d‘origine nordique, probablement apparentés au fjord actuel et au Tarpan, avec des poneys des îles britanniques rapportés en butin par les Vikings.

Le climat de l’Islande, très rude, a rendu le cheval islandais particulièrement rustique et adapté au froid. Le cheval islandais a beaucoup de similitudes avec le cheval mongol.

Ainsi isolée de longue date, ce qui est un cas très rare, la race a conservé le tölt et l‘amble, allures habituelles sur le continent européen jusqu‘à la Renaissance. Le tölt, allure à la vitesse similaire à celle du trot, premet de rester pratiquement immobile sur son cheval. Ceci permet aux personnes ayant le dos fragile de monter sans problème un cheval islandais ! Quant à l’amble, cette allure correspond au mode de déplacement des chameaux et des girafes, le cheval déplaçant simultanément ses deux jambes droites puis ses deux jambes gauches. Il en résulte pour le cavalier un léger balancement de droite à gauche et de gauche à droite.

Depuis les années 50-60, il est de plus en plus présent en Europe continentale pour une pratique de compétition et de loisirs. Il convient parcticulièrement bien aux enfants et aux cavaliers peu expérimentés.