Vermifugation du cheval islandais

Comment vermifuger son cheval islandais ?

Crottin de cheval
Vérifiez l’état des selles

L’intestin du cheval islandais contient différentes sortes de vers qui nuisent à son bon développement – c’est un hôte envahisseur de l’organisme.

On s’aperçoit qu’un cheval a des vers quand il a un vilain poil ; cela est particulièrement visible au printemps car le cheval met beaucoup de temps à perdre son poil d’hiver.

Pour choisir en bonne connaissance de cause le vermifuge le mieux adapté au type de vers, on peut demander à son vétérinaire de faire réaliser une coproculture : en examinant au microscope un morceau de crottin, on peut déterminer le type de vers qui infestent l’animal d’où le choix du bon vermifuge. Le coût d’une coprographie ne dépassant pas une dizaine d’euros, il serait bête de s’en passer.

En général, on vermifuge le cheval deux fois par an : à l’entrée de l’hiver et au printemps  une quinzaine de jours après la mise à l’herbe. Les vermifuges s’administrent soit par la bouche, soit sur la ligne médiane du dos de l’animal.